mercredi 10 novembre 2010

La folie du tatouage


Salut !

Alors qu'il y a plusieurs mois, Chanel sortait des tatouages éphémères, aujourd'hui c'est Urban Decay qui lance les siens ! Je ne sais pas quoi penser de ces trucs qui me font un peu penser aux enfants qui se collent des trucs partout. J'ai surtout l'impression que ces trucs-là ont un métro de retard. Car la mode des vrais tatouages est en phase de ralentissement en ce moment, non ?

Je ne suis pas en train de dire que les tatouages c'est moches. J'adore ça ! J'ai 2 piercings et 3 tatouages et je pense qu'il y en aura d'autres... Je suis vraiment une grosse fan des tatouages. Ce dont je ne suis pas fan c'est du faux tatouage. Nuance...

C'est moche. Imaginez quand le machin commence à se barrer, la tatouage doit plus ressembler à du gruyère qu'à autre chose... Classe...

Un tatouage peut vraiment embellir une partie du corps humain, il nous caractérise, nous différencie, nous marque... à vie...

Je conçois bien sûr que la notion de garder un dessin à vie sur soi puisse en refroidir plus d'un, et donc qu'ils soient tentés par ce genre de chose éphémère... C'est rigolo j'imagine... Mais moi, ça ne me plaît pas, ça fait trop gadget... Et j'entends des gens dire "Tu vois, à quoi ça sert de dépenser de l'argent dans un truc que tu vas regretter alors qu'il existe des trucs qui s'enlèvent". Ca me met en rage. C'est justement ça le problème !
D'abord, pour moi, la dépense d'argent est dans ce genre de trucs qui s'en vont à la douche (autant acheter des malabars franchement, vous avez un chewing gum en option). De plus, un tatouage ne se regrette pas ! Enfin, pour ma part, je ne les regrette pas, et je pense que je ne les regretterai jamais. Ils font partie de moi, et je n'imagine plus la partie de mon corps qu'ils habillent sans eux...

Bref, c'était juste pour dire que j'aime pas les faux tatouages, j'aime que les vrais !

xoxo

Sarah

6 commentaires:

La Boule a dit…

je comprends ta position et d'un autre côté j'apprécie cette idée d'éphémère... j'ai vu des tatouages "mal "veillir, des gens regretter, se charcuter tout seuls ou, s'ils ont plus de sous, les faire enlever par un chir esthétique. L'éphémère peut permettre de "s'entrainer", vérifier qu'on est prêt pour cette expérience, ce motif.. avant de se faire tatouer un tour de cuisse comme Cheryl Cole ou plein de petites étoiles sur le visage comme une jeune fille que j'ai croisée en ville ce week end. Tu as apparemment réfléchi et mûri ton projet mais tous le sont-ils vraiment? ça marche dans un sens comme dans l'autre, j'ai lu quelque part que Sarh Jessica Parker regrettait d'avoir fait retirer son grain de beauté du menton... changer son apparence "pour toujours" , une décision parfois prise trop vite et qu'il faut assumer ensuite.. avec ou sans Malabar en bonus!

AbsolutelyGirl a dit…

Je ne suis pas non plus une grande fan des tatouages éphémères. J'en faisais quand j'étais petite, mais une véritable horreur quand ils commençaient à s'effriter. Depuis environ 1 mois, j'ai enfin passé l'étape "tatoueur" pour mon plus grand bonheur. Du coup, l'idée des tatouages éphémères me repoussent encore plus depuis mon vrai tatouage. Comme le dit "La Boule", c'est bien pour tester, pour savoir comment on se sent, si on se sent prêt à sauter le pas. Certes, ça coûte nettement moins cher qu'un vrai, mais rien ne vaut la beauté de cette marque à vie qui nous caractérise, qui nous différencie.

Bisous =D

Marie a dit…

Coucou Sarah,
figure-toi qu'en achetant la BOS III D'UD je les aient eu en cadeau ces tatouages. Bon, pour tout te dire, je suis trop jeune pour me faire faire des tatouages et je n'aime pas les éphémères, qui ont tendances à s'effriter.
Je n'ai pas testés ceux-là, vu que je n'aime pas sa, mais ils sont super joli! Il y a des chaînes, des fleurs (que j'aime beaucoup), des "faux" pendentifs..
Je testerais quand même, car UD déchire niveau qualité mais je ne me voit pas du tout porter des faux tatouages.
Grosses bises :-)

Anonyme a dit…

Il n'y a quand même pas de quoi se mettre "en rage"!!!
Et si tu n'as que 20 ans,tu ne peux pas vraiment être sûre que tu ne regretteras jamais,,que tes tatouages font partie de toi pour toujours,tu n'es même pas au quart de ta vie!

Julie a dit…

Eh ben écoute je suis exactement comme toi ! J'ai dix sept ans..
Et j'ai déjà deux tatouages et trois piercings et ce n'est pas les derniers!
J'ai horreur aussi des tatouages éphémères, à quoi ça sert d'en mettre ? ça ne dure que quelque temps!
Mes tatouages, j'y ai bien réfléchit avant de les faire et je ne les regretterais jamais ! Perso, tu as quoi ?
Bisous! ♥

Beauté Ratée a dit…

@ La Boule : Je comprends tout à fait ton opinion. J'ai vu moi aussi des gens regretter leur geste. Et je comprends aussi qu'on veuille faire des tests pour être sûr de notre choix, mais dans ce cas là, on claque pas 50 euros dans les tatouages éphémères de Chanel. Tu vas chez le tatoueur, tu lui parles de ton doute, et il te dessines ton futur tatouage au stylo bille, comme un vrai, à l'endroit où tu veux. Tu repars comme ça et tu vois si ça te va... ;-)

@ AbsolutlyGirl : On est pareilles ;-)

@ Marie : C'est vrai que j'ai vu une animatrice UD les porter sur le bras et c'était plutôt joli. Mais je reste convaincue que c'est très cher pour le prix qu'il coûte (mais on me es aurait donné en cadeau, comme toi, je les aurais pris).

@ Anonyme : D'abord, je suis certaine que je ne regretterai jamais mes tatouages parce que j'ai choisi des motifs qui me correspondent, qui signifient pour moi quelques choses, un moment dans ma vie, une émotion, que je n'ai pas envie d'oublier. Ensuite, les endroits que j'ai choisi sont aussi stratégiques, je peux les cacher aisément pour que je sois une des seuls à les voir. Ensuite, le coup du "Tu n'es même pas au quart de ta vie", c'est faux. Je peux mourir demain d'un accident de voiture, ou dans quelques mois suite à une maladie fulgurante, et au moins j'aurai fait un truc qui me tenait à coeur. Maintenant je suis d'accord avec toi, il ne faut jamais dire jamais.

@ Julie : J'ai le "ohm" bouddhiste sur l'épaule droite, un "S" en haut du dos, et une étoile sur la cheville.